Nombre ou pourcentage de femmes qui ont accouché dans un éstablissement et ont reçu des conseils sur la planification familiale avant la décharge

Le nombre ou pourcentage de femmes qui ont accouché dans un établissement de santé et ont reçu des conseils sur la planification familiale (PF) avant d’être déchargé de l’établissement. Les sujets recommandés pour la PF incluent des informations sur les intentions en matière de procréation, l’espacement des grossesses pour les femmes qui souhaitent un autre enfant, les désirs de fertilité pour l’espacement et la limitation, le retour à la fertilité après la naissance, la reprise de l’activité sexuelle, des méthodes de contraception sûres et modernes pour les femmes en post-partum y compris les femmes qui allaitent (sur la base des critères d’éligibilité médicale de l’OMS pour l’usage des contraceptifs), la méthode de l'allaitement maternel et de l'aménorrhée (MAMA), et la transition de la MAMA à une méthode moderne si la femme choisit de pratiquer la MAMA (OMS 2013). Pour les femmes qui choisissent d’adopter une méthode de PF, les conseils devraient également inclure les procédures, les effets secondaires, et des instructions d’utilisation de la méthode désirée. Le terme « établissement » désigne tout établissement de santé public ou privé offrant à la fois des services de santé maternelle et de PF.

L’indicateur de couverture est calculé comme suit :

(le nombre de femmes qui ont accouché dans un établissement et qui ont reçu des conseils sur la PF avant la décharge / le nombre total des femmes qui ont accouché dans un établissement) x 100

Pour des indicateurs étroitement associés dans cette base de données, voir le Nombre / pourcentage de femmes qui ont accouché dans un établissement et ont entrepris un méthode de contraception moderne avant la décharge dans le cadre de la Planification Familiale et Santé maternelle et infantile ; Nombre / pourcentage de  clientes des services de santé maternelle et infantile qui ont reçu des conseils sur la MAMA dans le cadre de l’Allaitement ; pourcentage de femmes qui ont reçu des conseils en matière de planification familiale post-partum / post-avortement (en tant que pourcentage des femmes consultées) dans le cadre de maternité sans risque ; et  le nombre/pourcentage de femmes qui ont reçu des informations sur la planification familiale pour l'espacement des grossesses pendant une visit postpartum/post-avortement, par type de visite dans le cadre la Planification et l'Espacement Idéal des Grossesses pour la Santé.


Exigences en matière de données :

Nombre de femmes qui ont accouché dans un établissement qui ont reçu des conseils sur la PF avant la décharge. Les évaluateurs peuvent vouloir ventiler les données par groupe d’âge (par exemple, <20 & 20+).


Sources de données :

Les dossiers des établissements qui enregistrent les soins dispensés immédiatement après la naissance et / ou les services PF. Cela pourrait être un registre des accouchements ou un registre des soins postnatals pour les soins avant la décharge, avec une colonne consacrée aux conseils. Dans certains cas, un registre PF peut être utilisé s’il contient suffisamment de place pour enregistrer les conseils donnés à une femme pendant les soins avant la décharge.

Cet indicateur peut également être collecté par l’intermédiaire des enquêtes et des entretiens avec les clientes, et il s’est avéré inclure des informations que les femmes sont en mesure de déclarer (McCarthy 2018).


Objectif :

Cet indicateur mesure le niveau des conseils PF post-partum fournis dans les établissements de soins de santé et peut donner une idée de l’intégration et de la qualité de la PF dans les services de santé maternelle et infantile. Conformément aux recommandations de la consultation technique de l’OMS sur l’espacement des grossesses, les femmes devraient attendre au moins 24 mois après une naissance vivante avant de tenter la prochaine grossesse et au moins 6 mois après un avortement spontané ou provoqué. La pratique de la planification et l’espacement idéal des grossesses pour la santé permet d’atteindre les résultats les plus sains pour les femmes, les nouveau-nés, les nourrissons, et les enfants (OMS 2005).

L’obtention d’informations précises sur la PF est une étape essentielle pour assurer un espacement optimal des naissances. L’accouchement dans un établissement est une opportunité importante pour fournir des informations sur la PF post-partum, en particulier puisque la couverture des soins postnatals est souvent faible (OMS 2013, Pfitzer 2015). Atteindre systématiquement les femmes en post-partum a le potentiel de fournir des informations et des services sur la PF pour couvrir 90 pour cent des femmes en âge de reproduire avec des taux de fécondité élevés (USAID, 2008).


Problèmes :

Cet indicateur ne mesure pas la qualité des services de conseils sur la PF, et si l’établissement a des méthodes disponibles, oriente les patientes, propose des suivis avec les femmes sur l’adoption, une utilisation correcte, ou la continuation des méthodes PF. Cet indicateur ne capture pas les résultats des services de conseils. C’est pourquoi, il est recommandé de ne pas utiliser cet indicateur isolément. Cet indicateur devrait être utilisé avec l’indicateur : Nombre / pourcentage de femmes qui ont accouché dans un établissement et ont entrepris ou quitté l’établissement avec une méthode de contraception avant la décharge. L’utilisation de ces deux indicateurs ensemble peut indiquer là où la qualité des conseils peut être problématique, bien que des données additionnelles soient nécessaires pour identifier les écarts de qualité des conseils et les raisons de la qualité médiocre des conseils.

Cet indicateur ne mesure les conseils que lorsque la femme se trouve encore dans l’établissement après la naissance. D’autres mesures sont nécessaires pour la consultation pendant la naissance et l’intégralité de la période de post-partum. Par ailleurs, les femmes qui accouchent à domicile et / ou reçoivent des soins post-partum ne seront pas incluses dans le calcul de cet indicateur.

Si l’indicateur est principalement basé sur l’autodéclaration, les clientes peuvent ne pas se rappeler ou savoir, pour certaines, si elles ont reçu des conseils, en particulier si un laps de temps assez long s’est écoulé entre la réception des services et l’entretien.


family planning, integration, safe motherhood (SM)

McCarthy KJ, Blanc AK, Warren CE, Mdawida B. 2018. Women’s recall of maternal and newborn interventions received in the postnatal period: a validity study in Kenya and Swaziland. J Glob Health, 8:010605. doi: 10.7189/jogh.08.010605.

(Le rappel des femmes des interventions concernant les mères et les nouveau-nés pendant la période postnatale : une étude de validité au Kenya et à Swaziland)

Pfitzer A, Mackenzie D, Blanchard H, Hyjazi Y, Kumar S, Lisanework Kassa Set al. 2015. A facility birth can be the time to start family planning: postpartum intrauterine device experiences from six countries. Int J Gynaecol Obstet, 130(Suppl 2):S54–61.

(Un accouchement en établissement peut être le moment de commencer la planification familiale : les expériences du dispositif intra-utérin pendant le post-partum en provenance de six pays.)

USAID. 2008. Community Based Family Planning: Technical Update, No. 5. FP during the First Year Postpartum. Washington DC: USAID. Available at: https://www.k4health.org/sites/default/files/community%20based%20family%20planning%20tech%20update%205.pdf

(Planification familiale communautaire : Mise à jour technique, No. 5, PF pendant la première année de post-partum. Washington DC : USAID. Disponible sur : https://www.k4health.org/sites/default/files/community%20based%20family%20planning%20tech%20update%205.pdf

World Health Organization. 2018. Family planning/Contraception Fact Sheet. Available at: http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs351/en/

(Organisation mondiale de la santé. 2018. Planification familiale / Fiche descriptive sur la contraception. Disponible sur : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs351/en/)

World Health Organization. 2013. Programming strategies for postpartum family planning. Available at: https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/93680/9789241506496_eng.pdf;jsessionid=BB8543BB0D53C3ED888E847165A3F91E?sequence=1

(Organisation mondiale de la santé 2013. Stratégies de programmation pour la planification familiale en post-partum. Disponible sur : https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/93680/9789241506496_eng.pdf;jsessionid=BB8543BB0D53C3ED888E847165A3F91E?sequence=1)

World Health Organization. 2005. Report of a WHO Technical Consultation on Birth Spacing.  Available at: https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/69855/WHO_RHR_07.1_eng.pdf?sequence=1&ua=1

(Organisation mondiale de la santé. 2005. RAPPORT D’UNE CONSULTATION TECHNIQUE DE L’OMS SUR L’ESPACEMENT DES GROSSESSES. Disponible sur : https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/69855/WHO_RHR_07.1_eng.pdf?sequence=1&ua=1)

 

Navigation