L’alignement de parties prenantes pour renforcer le système d’information sanitaire: Une démarche en plusieurs étapes


PDF document icon FS-16-168-FR.pdf — PDF document, 314 kB (321,805 bytes)

Author(s): MEASURE Evaluation

Year: 2020

L’alignement de parties prenantes pour renforcer le système d’information sanitaire: Une démarche en plusieurs étapes Abstract:

Mettre en oeuvre des systèmes d’information sanitaire (SIS), qu’ils soient privés ou publics, est un défi de taille en raison de nombreux facteurs, dont la pénurie de ressources humaines et financières et d’un leadership nécessaire à la durabilité d’un SIS fonctionnel. Ces défis sont particulièrement préoccupants dans les pays en développement où les SIS et les technologies de l’information qui les accompagnent peuvent avoir un impact important sur les services sanitaires disponibles. Des SIS forts sont l’épine dorsale de systèmes de santé robustes. Un SIS qui fonctionne correctement envoie les données pertinentes aux bons acteurs au bon moment, permettant aux décideurs, politiques, gestionnaires et prestataires de soin de prendre des décisions fondées sur des preuves pour des sujets importants allant des soins du patient aux budgets nationaux. Des SIS robustes soutiennent davantage la transparence et la reddition de comptes en augmentant l’accès à l’information.

Deux principaux défis de la mise en oeuvre complète du SIS au Mali sont la difficulté de passer d’un projet pilote à une mise à l’échelle, et une focalisation singulière sur les technologies de l’information ou les solutions techniques au détriment d’une approche plus large pour améliorer la performance technique, comportementale et organisationnelle du SIS. Par exemple au Mali, comme dans de nombreux autres pays, la gouvernance et la gestion du SIS, qui inclut les ressources financières et humaines et les rôles et responsabilités des contributeurs clés à chaque niveau du système sanitaire, sont de la même importance –si pas plus importantes– que les facteurs techniques.

En réponse à ces défis, le projet MEASURE Evaluation au Mali, financé par l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), a proposé une approche en étapes pour aligner les parties prenantes qui mettent en oeuvre des initiatives disparates sur le SIS dans un « réseau » en appui au SIS national du Mali.

This publication is also available in the following language:
English