L’amélioration de la qualité des données du paludisme au Mali permet une meilleure prise de décisions dans le secteur santé


PDF document icon FS-16-195_FR.pdf — PDF document, 463 kB (474,843 bytes)

Author(s): MEASURE Evaluation

Year: 2020

L’amélioration de la qualité des données du paludisme au Mali permet une meilleure prise de décisions dans le secteur santé Abstract:

Depuis l’introduction du système d’information de routine du paludisme (SIRP) en 2011, le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) du Mali n’a pas été capable de soutenir adéquatement la plateforme. Un nombre de facteurs qui incluent le financement limité—ainsi qu’une insuffisance dans les formations du personnel, l’équipement et les connexions Internet—ont abouti à un manque de données promptes dans plusieurs régions, limitant ainsi la capacité du PNLP de cibler les services de manière plus efficace.

Pourquoi les données fiables sont-elles si importantes?

Les gouvernements dépendent d’informations promptes sur les besoins en services sanitaires et sociaux de leur population afin de permettre des politiques publiques et des allocations de ressources efficaces. Les systèmes d’information sanitaire permettent le suivi d’indicateurs sanitaires critiques, et dans plusieurs pays ces données sont capturées dans le DHIS2.

Au Mali, la Cellule de Planification et de Statistique du Ministère de la Santé a dirigé le déploiement national du DHIS2. Cet effort ambitieux, mené avec l’appui de MEASURE Evaluation, inclut la personnalisation des indicateurs du paludisme et l’intégration de la base de données SIRP dans la plateforme du DHIS2.

This publication is also available in the following language:
English