Surveillance épidémiologique en temps réel au Mali: L’importance de la qualité des données pour une bonne prise de décisions afin de prévenir et riposter aux épidémies


PDF document icon FS-18-315_FR.pdf — PDF document, 850 kB (871352 bytes)

Author(s): MEASURE Evaluation

Year: 2020

Surveillance épidémiologique en temps réel au Mali: L’importance de la qualité des données pour une bonne prise de décisions afin de prévenir et riposter aux épidémies Abstract:

Depuis le tout début de la riposte à l’épidémie de la maladie à virus Ebola au Mali en 2014, le Ministère de la Santé (MS) a rendu prioritaire le renforcement du système de rapportage des maladies à potentiel épidémique.

En 2016, MEASURE Evaluation, projet financé par l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), en collaboration avec la Direction Nationale de la Santé (DNS) et la Division de Prévention et Lutte contre la Maladie du MS, a mis en place une surveillance et un rapportage épidémiologique en temps réel dans le DHIS2 pour améliorer la prise de décision fondée sur des preuves.

MEASURE Evaluation a fourni son assistance dans l’adaptation de DHIS2 à couvrir les maladies principales et les maladies prioritaires identifiées par le pays: la fièvre hémorragique, la rougeole, la méningite, la fièvre jaune, le choléra et l’anthrax, parmi d’autres. Le Mali utilise le DHIS2 à tous les niveaux du système sanitaire (central, intermédiaire et opérationnel), avec l’exception des structures sanitaires situées en zone de conflit (qui représentent environ quatre pourcent de toutes les formations sanitaires). Les données de surveillance épidémiologique basées sur DHIS2 sont maintenant disponibles à tous les utilisateurs quel que soit leur niveau de prise de décision (communautaire, district, régional et central). MEASURE Evaluation et la DNS ont développé un plan de suivi des utilisateurs, mis en oeuvre une année après le déploiement du DHIS2, qui inclut des visites de supervision post-formation.

Deux ans après la mise en oeuvre de DHIS2, cependant, des difficultés de qualité des données sont devenues un défi majeur pour la DNS. Une pauvre qualité des données a limité la capacité du Mali à utiliser les données pour la prise de décision car les données ne répondaient pas aux standards de qualité—tels que la complétude, promptitude, exactitude et fiabilité.

This publication is also available in the following language:
English

Search Publications
Match against Title and Abstract.
Match Author Names.