Collaboration des parties prenantes dans le développement d’un logiciel d’information sanitaire intégré avec une couverture nationale: l’historique de la mise en oeuvre du DHIS2 au Mali


PDF document icon gr-20-110-fr.pdf — PDF document, 224 kB (229,675 bytes)

Author(s): Aminata Traoré, Alimou Barry, Edem Kossi, Karim Traoré, Mamoutou Diabaté, Moussa Samaké,, Ouassa Berthe, Madina Kouyaté, Issiaka Dembélé, Adama Ouattara, Alamako Doumbia, Ismael Dembélé, Abdoulaye Maiga, Jessica Posner

Year: 2020

Collaboration des parties prenantes dans le développement d’un logiciel d’information sanitaire intégré avec une couverture nationale: l’historique de la mise en oeuvre du DHIS2 au Mali Abstract:

Le système d’information sanitaire (SIS) du Mali était jusqu’à présent géré par différentes entités qui ne communiquaient pas assez entre elles. Le système local d’information sanitaire était géré par la Direction Nationale de la Santé (DNS), le système d’information sanitaire des hôpitaux par la Cellule de Planification et de Statistique, le système d’alerte épidémiologique par la DNS. En plus, chaque programme de santé gérait son propre système d’information avec une multitude de logiciels différents. L’intégration des données sanitaires se faisait seulement lors de l’élaboration de l’annuaire statistique. Développer et mettre en oeuvre un système d’information intégré et le soutenir est une tâche difficile dans tout contexte. Ces défis sont encore plus importants quand les ressources (financières, infrastructurelles et humaines) sont limitées. Cette pénurie de ressources rend le financement du SIS malien très dépendant des bailleurs. Malheureusement, dû à la complexité du SIS et des coûts élevés de mise en oeuvre, un seul partenaire ne peut le soutenir. Par conséquent, multiples partenaires doivent être invités à travailler avec le Ministère de la Santé (MS) pour l’appuyer dans la mise en oeuvre du système national d’information sanitaire (SNIS).