Rapport de l’analyse des données de routine de la cohorte des femmes enceintes séropositives vues en consultation prénatale jusqu’à l’accouchement


PDF document icon Analyse des donneés PTME_Cote d'Ivoire_TR-18-276.pdf — PDF document, 1,480 kB (1,515,724 bytes)

Author(s): Edwige Abitche-Bosso, Serge Evrard Bogui, Arnaud Kouadio Bah, Franck Olivier Ba Gomis, Léontine Gnassou, Alimou Barry, Jeanne Chauffour

Year: 2018

Rapport de l’analyse des données de routine de la cohorte des femmes enceintes séropositives vues en consultation prénatale jusqu’à l’accouchement Abstract:

Depuis la dernière enquête de sérosurveillance sentinelle du VIH chez la femme enceinte qui a eu lieu en 2008, la Côte d’Ivoire utilise, pour ses estimations dans l’outil SPECTRUM, des données de littérature pour le taux d’abandon du traitement VIH chez la femme enceinte séropositive (VIH+). Ces données d’estimation sont ensuite utilisées par le pays pour la planification stratégique en matière de lutte contre le VIH/SIDA. Dans le souci d’améliorer ces estimations cette année, le MSHP a souhaité utiliser les données de routine de la PTME. C’est dans ce cadre que le projet MEASURE Evaluation a apporté une assistance technique au MSHP pour conduite cette étude.

L’objectif de cette étude est d’améliorer l'utilisation des informations relatives au VIH/SIDA pour la prise de décision basée sur l’évidence.

Méthodologie de l’étude : 134 structures de santé réparties dans 62 districts de 19 régions sanitaires ont été sélectionnées sur une base d’échantillonnage raisonné selon un critère. Les données sur une cohorte des femmes enceintes VIH+ sous traitement du dernier trimestre 2016 jusqu’à leur accouchement dans les registres PTME de suivi mère-enfant des sites sélectionnés ont été collectées du 23 avril au 15 mai 2018, puis analysées.

Résultats : Sur un total de 2654 femmes enceintes VIH+ notifiées dans le rapport VIH obtenu à l’issue de la validation des données du dernier trimestre 2016 :

  • 68% des dossiers de femmes enceintes VIH+ ont été retrouvés
  • 96% des femmes enceintes VIH+ ont été mises sous traitement ARV au cours de cette grossesse
  • 94% des femmes enceintes VIH+ sous ARV ont suivi régulièrement le traitement ARV
  • 6% des femmes enceintes VIH+ sous ARV ont pris de façon irrégulière leurs ARV
  • 0.2% des femmes enceintes VIH+ sous ARV ont abandonné le traitement
  • Des informations sur l’accouchement sont disponibles pour 75% des 1799 femmes enceintes VIH+
  • 81,8% des examens par PCR ont été réalisés dans les 6 premières semaines suivant les naissances
  • 4,2% de ces examens par PCR réalisés chez ces enfants exposés étaient positifs.

Utilisation des données : Ces données ont été utilisées dans SPECTRUM et ont permis la validation des estimations 2018 par le Pays et l’ONUSIDA à Genève, les estimations décentralisées par région et par district pour le VIH.

Search Publications
Match against Title and Abstract.
Match Author Names.