La Surveillance à base communautaire des maladies et zoonoses prioritaires au Sénégal


PDF document icon tr-20-402.pdf — PDF document, 4,841 kB (4,957,248 bytes)

Author(s): MEASURE Evaluation

Year: 2019

La Surveillance à base communautaire des maladies et zoonoses prioritaires au Sénégal Abstract:

Le Sénégal est membre du Programme de Sécurité Sanitaire mondiale (PSSM), financé par l’USAID et visant à renforcer la capacité des pays à mieux prévenir, détecter et riposter aux menaces des maladies infectieuses, et à élever la sécurité sanitaire mondiale au rang de priorité nationale et mondiale. Dans le cadre de ce PSSM, MEASURE Evaluation, a apporté un appui technique pour la mise en oeuvre de la surveillance à base communautaire (SBC) des zoonoses prioritaires dans une approche « Une Seule Santé » dans six districts sanitaires dans les régions de Saint Louis et Tambacounda. Cette initiative met l’accent sur la collaboration multisectorielle et le partage de l’information à temps réel pour une réponse rapide. Elle est la continuité du projet de SBC des huit maladies prioritaires appuyé par MEASURE Evaluation entre Avril 2016 et Mars 2018.

Les contributions phares de cette activité comprennent tout d’abord l’élaboration des définitions de cas communautaires pour chacune des maladies prioritaires pour la SBC, en concertation avec les experts techniques des Ministères de la Santé, de l'Environnement, de l'Elevage et des partenaires techniques intervenants dans la surveillance.

MEASURE Evaluation a soutenu le développement de la plateforme électronique dénommée mInfoSanté, accessible via internet et permettant aux agents communautaires de la santé d’envoyer par SMS des signaux de maladies prioritaires sous surveillance et recevoir des instructions et retro informations des infirmiers et agents de l’élevage.

Un curriculum, des guides et outils de formation ont été développés dans un processus participatif en collaboration avec le Haut Conseil de la Sécurité Sanitaire Mondiale (HCNSSM) et les secteurs parties prenantes.

Des formations en cascade des professionnels des secteurs de la santé humaine, animale et environnementale et des comités de veille et d’alerte communautaire (CVAC) ont eu lieu dans les six district pilotes. En outre, MEASURE Evaluation a réalisé en collaboration avec le Ministère de l’éducation, l’orientation de 391 lycéens sur l’approche « Une Seule Santé » et les maladies prioritaires sous surveillance, dans un lycée de chacun des districts pilotes.

Enfin, le guide technique national pour l’opérationnalisation de la SBC dans une approche « Une Seule Santé » a été élaboré dans une approche participative.

Dans cette phase pilote, un total de 1650 signaux a été reçus à la date du 31 mai 2019, soit 135 par les infirmiers chefs de poste (ICP) et chefs de poste vétérinaire (CPV) pour les zoonoses et 1515 par les ICP pour les autres maladies prioritaires. Parmi les signaux, 999 ont été vérifiés, dont 744 dans les 48 heures, pour 617 cas suspects. La proportion de signaux vérifiés est de 60%, celle des cas suspects parmi les signaux vérifiés est de 62%. La diarrhée sanglante est la maladie la plus signalée avec 976 signaux, soit 59% de l’ensemble des signaux. Vient ensuite la rougeole avec 322 signaux, soit 20%. Parmi les zoonoses, la tuberculose bovine reste la maladie la plus fréquemment signalée avec 58 signaux, soit 37% de tous les signaux de maladies zoonotiques y compris la maladie à virus Ebola, qui est sous surveillance depuis le début de la phase pilote en 2017. Elle est suivie de la rage avec 38 signaux, soit 24%.