La surveillance à base communautaire des maladies prioritaires au Sénégal: Leçons apprises dans les districts pilotes


PDF document icon tr-18-247-fr.pdf — PDF document, 1,498 kB (1,534,565 bytes)

Author(s): Alioune Badara Ly, Jenny Mwanza, Doudou Diop, Judith Nguimfack Tsague

Year: 2018


Ly, A.B., Mwanza, J., Diop, D., & Nguimfack Tsague, J. (2018). La surveillance à base communautaire des maladies prioritaires au Sénégal : Leçons apprises dans les districts pilotes. Chapel Hill, NC, USA: MEASURE Evaluation, University of North Carolina at Chapel Hill
La surveillance à base communautaire des maladies prioritaires au Sénégal: Leçons apprises dans les districts pilotes Abstract:

Le Centre des Opérations d’Urgence Sanitaire (COUS) du Ministère de la Santé et de l'Action Sociale (MSAS) du Sénégal a lancé la surveillance à base communautaire (SBC) en 2016 avec le soutien de l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

MEASURE Evaluation a fourni un appui technique pour la mise en oeuvre de la phase pilote de la SBC dans quatre districts dans les régions de Saint-Louis et de Tambacounda. L'objectif global de cette initiative était de réduire le délai entre l'apparition des symptômes et la réponse du système sanitaire, dans le but de prévenir des épidémies de maladies infectieuses.

Ensemble, nous avons créé du matériel didactique pour la SBC, personnalisé la plateforme mHealth pour les notifications par SMS (Short Message Service) et la gestion des données, développé des procédures opérationnelles normalisées (PON) pour l’analyse des données et des checklists pour la supervision formative. Au total, 16 membres des équipes cadres du district (ECD), 106 infirmiers et infirmières chef de poste de santé (ICP) et 2 094 acteurs de santé communautaire (ACS) ont été formés pour mettre en oeuvre la SBC.

À la date du 13 mars 2018, 360 alertes sur les maladies prioritaires ont été envoyées par SMS par les Comités de Veille et d'Alerte Communautaire (CVAC), dont 72% ont fait l'objet d'une investigation par les ICP. Parmi les alertes investiguées, 43% ont été classées par les ICP comme correspondant aux symptômes cliniques des maladies prioritaires sous surveillance et devant être rapportées au district en tant que cas suspects. Dans ce rapport, nous décrivons le projet pilote de la mise en oeuvre de la SBC, les résultats préliminaires ainsi que des recommandations pour soutenir un système de surveillance des maladies prioritaires au niveau communautaire.

Access a related overview.

This publication is also available in the following language:
English

Search Publications
Match against Title and Abstract.
Match Author Names.